17/03/2010

Le nouveu livre Congo 4 Trésors

Dans ce nouvel ouvrage, Alain Huart et Chantal Tombu nous ouvrent les yeux sur la beauté extraordinaire du Congo authentique. Conscients des énormes enjeux qui pèsent sur l’avenir de ce pays, les auteurs de Congo, pays magnifique usent cette fois du langage des poètes pour toucher les âmes européennes et nous ouvrir les yeux.

 eau-ok

La lune observe la terre depuis des millénaires et s'inquiète désormais de l’avenir de la planète bleue. La terre est malade, enfiévrée par les gaz à effet de serre.  Les hommes ont troué ces gisements d’énergies fossiles accumulés, pétrole et charbon. De cette débauche d’énergie brûlée et de CO² dégagé, madame la lune en voit désormais des conséquences : les glaciers fondent, la calotte blanche du pôle Nord s’amenuise. Du côté de la grande circonférence de la terre, les choses se gâtent : Java, Bornéo et Sumatra sont très malades  et des tâches apparaissent dans le vert émeraude de l’Amazonie : des champs de soja, des palmeraies gigantesques ont donné la lèpre à la forêt équatoriale. En face, de l’autre coté de l’atlantique, la grande forêt du Congo, autre coffre fort de biodiversité rétrécit elle aussi, il est temps d’aller réveiller le peuple congolais.

Village-ok

 

 « Mwana Prince, regarde ta planète !  Tu vois l’Afrique et le grand Sahara sec et blanc ; d’ici même, on voit qu’il me ressemble »  dit dame la lune. « En dessous de ce désert, au centre de ton Afrique, une tache émeraude : ce sont les forêts du Congo ! Penche toi, prend cette longue vue, tu vois ce cordon bleu et sa chevelure ; c’est le fleuve Congo. Et ce semis de lacs : la grande faille de l’Afrique. Au nord, comme au Sud,  des savanes, d’immenses espaces cultivables.

Aujourd’hui, Mwana Prince, je suis en Nouvelle lune et je t’envoie sauver les enfants de ma sœur terre. Il faut un jeune pour parler aux jeunes. Je te dépose à la bouche du fleuve, tu passeras par la porte des cataractes, à l’Ouest, là où tes ancêtres construisirent jadis une capitale en forme de tortue ; là ou Stanley comprit pourquoi, avant lui et Léopold, personne ne s’était aventuré dans ces vastes terres inconnue. Tu rencontreras les gardiens de la terre de la dernière forêt vierge, ils vont t’initier. »

09:21 Écrit par strom1 - dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

congo le pays de mes reves j'ai fait 3fois le tou du monde c le pays ou j'aurais voulu finir mes jours

Écrit par : fredy | 17/04/2010

Je vous ai découvert vous et vos livres, par une emission télé, merci de croire encore en ce magnifique et riche pays qui le mérite tant.
J'y ai passé mon enfance et mon plus cher souhait serait de le retrouver un jour...

Écrit par : Marianne | 09/11/2010

Le Congo est mon pays natal. C'est là que je suis née en 1950. Le Congo m'est devenu étranger ensuite car tout ce qui m'était familier a disparu avec le temps. Grâce à vous, je ressens à nouveau le désir d'y retourner et de coopérer dans votre projet de réhabilitation de ce pays et de sauvegarde de cette nature Oh, combien riche et belle. J'ai quelques atouts ou savoirs faire à votre disposition à partir de Juin 2011 si vous le souhaitez

Écrit par : Suzanne | 09/11/2010

Le Congo est mon pays natal. C'est là que je suis née en 1950. Le Congo m'est devenu étranger ensuite car tout ce qui m'était familier a disparu avec le temps. Grâce à vous, je ressens à nouveau le désir d'y retourner et de coopérer dans votre projet de réhabilitation de ce pays et de sauvegarde de cette nature Oh, combien riche et belle. J'ai quelques atouts ou savoirs faire à votre disposition à partir de Juin 2011 si vous le souhaitez

Écrit par : Suzanne | 09/11/2010

oui, c'est manifique et extraordinaire mon pays, la rdcongo. ah ces images

Écrit par : gima | 22/02/2013

Les commentaires sont fermés.