17/03/2010

De l'avenir du Congo (et du nôtre)?

Le Congo a 50 ans. Où en sera-t-il dans 50?  Quel est donc son avenir? Et le nôtre?

 

Alain Huart travaille depuis 27 ans au Congo, dans le domaine agricole. Ce pays, souvent à la Une des médias pour ses guerres intestines, a un énorme potentiel. Avec Chantal Tombu, il veut alerter l'opinion, car trop peu de personnes s'en rend compte.

Sa carrière de conseiller au ministère de l'agriculture, couplée à son amour de la photographie, confirme sa forte fibre éducative. Selon lui, il faut éduquer la jeunesse congolaise, sinon on n'ira pas loin. « Que va devenir notre pays, notre planète? Comment consommer? Questions essentielles qui appellent réponses, alors que les Congolais vivent dans l'un des derniers écosystèmes naturels, avec l'Amazonie. C'est un véritable trésor pour toute l'humanité. Et quand on sait que 50 % de la population a moins de vingt ans... », note Alain Huart. D'où le titre de cet ouvrage, paru aux éditions Weyrich.

Un premier volume (plus pragmatique et avec beaucoup de textes), intitulé Congo, pays magnifique, a été consacré au côté contemporain. Suite à cela, une importante exposition de huit mois à Kinshasa, « les 4 trésors du Congo », a permis de structurer ce deuxième tome, présentant  au fil des pages l'eau, la forêt, l'agriculture et le village.

Un autre regard a ainsi été posé, à travers de nombreuses illustrations, mais également grâce au travail du graphiste Xavier Rion. Celui-ci a accompagné les deux auteurs sur la terre de ses ancêtres, et s'est véritablement immergé pendant une dizaine de jours, afin de créer une maquette élaborée, donnant par là un meilleur rendu attrayant et accessible à l'ouvrage, par l'excellente sélection et finition des photos.

Alain-et-Xavier-à-Lubum-ok

 

Retour à la source

 

Cet ouvrage se présente sous forme d'un conte, « voyage mystique, rustique et initiatique » pour l'Ambassadeur congolais qui signe la préface. Rien n'est moins vrai: c'est à la quête initiatique du Prince Mwana Congo que nous assistons. Cet enfant sacré doit réveiller le peuple congolais et lui faire prendre conscience de ses richesses. Il va remonter (en sens inverse) le chemin parcouru en son temps par l'explorateur Stanley pour le compte de Léopold II. Les solutions pour sauver la planète trouveront également une réponse au Congo.

 

Une déclinaison en ouvrage pédagogique pour les Congolais pourrait être réalisée. Par ailleurs, un autre vecteur intéressant est le spectacle « Le 4e trésor ; Congo côté jardin », créé et mis en scène par des autochtones. Un kit pédagogique permettra de monter la pièce, sensibilisant autant les parents que les enfants. Le théâtre est en effet très puissant en Afrique, la tradition orale y étant encore très forte. Voilà le travail que se propose de concrétiser l'asbl « Congo, pays magnifique » (www.congopaysmagnifique.com).

 

Guy Pierrard

 

09:17 Écrit par strom1 - dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

je reçois pour mon anniversaire, ce magnifique livre "Congo, les 4 trésors..,
je suis née au Congo et les photos m ont replongée dans ce passé qui reste actuel....
je souhaite pouvoir mettre sous cadre quelques photos,
dans un format 0,80m sur 1,50m..est ce possible ?
bien a vous
de buyst l

Écrit par : lea de buyst | 21/02/2012

Merci et Félicitations à Chantal Tombu et Alain Huart pour cet amour profond et sincère digne de véritables éducateurs de ce temps de mondialisation économique et culturelle. La place ou la valeur qu'occupe la jeunesse en ce beau et grand pays délaissé et négligé par les grands sages autochtones méritent ce réveil que votre plume et votre profession viennent susciter en ce milieu où je suis né moi aussi. Mon désir est de vous rencontrer un jour sinon ici en France maintenant ,du moins très bientôt lors de mon retour définitif au pays. Bravo, Ô chers scientifiques et intellectuels véritables, qui nous aider à tourner nos regards vers les 50 années qui s'annoncent graves et périlleuses et pour lesquelles vous nous invitez au combat victorieux et conscients. N'oubliez surtout pas ceux que leur débrouille personnelle en ce pays élève au dessus de la mêlée découragée. Redorons tant soit peu leur créativité et leurs initiatives juvéniles par un accompagnement psychopédagogique et politique digne de leur sort futur. Duc in altum !

Sé Cléo depuis la banlieue parisienne d'Argenteuil, où grâce aux belles photos de vos ouvrages j'ai eu la possibilité de contempler la beauté de notre magnifique territoire congolais. Bonne année 2013 !

Écrit par : BAKANGOLO CLEOPHAS | 11/01/2013

Vous devriez faire partie d'un concours les plus utiles sites en ligne. Je vais site web!

Écrit par : Jed | 10/07/2013

Les commentaires sont fermés.